Benjamin-Nicolau 's

Environm Ciencia, Tecnologia y Economia

Archive for 9/01/09

La crisis económica y la inflación son las dos cuestiones que más preocupan a los europeos

Posted by benjamin-nicolau en enero 9, 2009

La crisis económica y la inflación son las dos cuestiones que más preocupan a los europeos

 

A tan sólo cinco meses de las elecciones europeas, la preocupación principal de los europeos se resume en la crisis económica y la subida de los precios. A pesar de este clima negativo, el sentimiento de pertenencia a la Unión Europea sigue anclado en la gran mayoría de los ciudadanos europeos, según las conclusiones del último Eurobarómetro publicado en diciembre de 2008.

El último Eurobarómetro ha sido llevado a cabo entre octubre y noviembre de 2008 y publicado a finales de diciembre del año pasado.

 

La opinión pública europea coincide en que Europa está marcada por la crisis financiera, en un contexto en el que la mayoría de los Estados Miembros de la Unión Europea ha entrado en recesión y en el que las perspectivas actuales son sombrías. Según opinan los ciudadanos europeos, la situación laboral y económica mundial empeorará durante los próximos doce meses.

 

En concreto, los europeos se muestran particularmente pesimistas por la situación económica global, tal y como afirma el 71 % de los participantes en la encuesta del Eurobarómetro. No obstante, la situación de la economía europea se percibe de forma más positiva en comparación con la situación nacional o mundial. 

 

Los eslovacos confiados, los portugueses escépticos

 

Eslovaquia, Holanda, Dinamarca y Finlandia son los países que más confían en su economía nacional. En concreto, Eslovaquia, que ha adoptado el euro desde el uno de enero 2009, es el único país cuya opinión pública sobre su economía nacional es más positiva en la actualidad que en otoño de 2007.

 

Por otro lado, Portugal, Hungría, Grecia, Francia, Irlanda e Italia son los países en donde se percibe un ambiente más pesimista en relación a la situación económica.

 

A pesar del malestar económico, el 64 % de los europeos se sienten satisfechos de su situación económica personal y el 56 % considera que su situación laboral actual es buena. Tan sólo Hungría, Portugal y Lituania destacan por su balance particularmente negativo.

 

Inflación, paro y pensiones

 

En otoño de 2008, la inflación y la situación económica se han situado como las dos preocupaciones nacionales más mencionadas en el Eurobarómetro. En el caso concreto de Austria, Letonia, Eslovenia, Bulgaria y Lituania, la inflación se sitúa a la cabeza de la lista de las inquietudes de sus ciudadanos; mientras que para los holandeses y griegos, la situación económica protagoniza su lista.

 

Otras de las preocupaciones más comunes entre los europeos son el paro, sobre todo en España, así como el sistema sanitario, que es la principal inquietud de los polacos. También se incluye la inmigración, percibida con inquietud por los malteses, y las pensiones, que preocupan a búlgaros, húngaros, austríacos y eslovenos.

 

Pertenencia a la Unión Europea: “algo bueno” para la mayoría de los europeos

 

Este clima de preocupación económica que vive el ciudadano europeo seguirá presente en las próximas elecciones europeas de junio de 2009.

 

Sin embargo, cabe destacar que el sentimiento de pertenencia a la Unión Europea sigue considerándose de forma positiva en el espíritu de los europeos, según demuestra el 53 % de los encuestados. El 51 % de los europeos piensan que la Unión Europea beneficia a su país, frente a un 31 % que opina lo contrario.

 

La encuesta del Eurobarómetro fue publicada en diciembre del año pasado. Sin embargo, habrá que esperar a las elecciones europeas de junio de 2009 para conocer cuáles son las políticas que los europeos consideran prioritarias para luchar contra esta crisis económica de carácter mundial.

 

Source Parlamento Europeo

Posted in Business | Etiquetado: , | Leave a Comment »

Hausse du volume des ventes du commerce de détail de 0,6% dans la zone euro


Posted by benjamin-nicolau en enero 9, 2009

Novembre 2008 par rapport à octobre 2008
Hausse du volume des ventes du commerce de détail de 0,6% dans la zone euro
Hausse de 0,3% dans l’UE27

En novembre 2008, par rapport à octobre 2008, le volume des ventes du commerce de détail1 a augmenté de 0,6% dans la zone euro2 (ZE15) et de 0,3% dans l’UE272. En octobre3, le commerce de détail avait baissé respectivement de 1,0% et 0,5%.

En novembre 20084, par rapport à novembre 2007, l’indice des ventes a diminué de 1,5% dans la zone euro et de 0,2% dans l’UE27.

Variations mensuelles

En novembre 2008, par rapport à octobre 2008, le secteur de l’«alimentation, boissons, tabac» a progressé de 0,5% dans la zone euro et de 0,1% dans l’UE27. Le secteur non alimentaire a augmenté respectivement de 0,6% et 0,4%.

Parmi les États membres pour lesquels les données sont disponibles, les ventes du commerce de détail ont augmenté dans dix États membres et baissé dans neuf. Les plus fortes hausses ont été observées au Luxembourg (+3,7%), en France (+1,8%) et en Pologne (+1,3%), et les baisses les plus importantes au Portugal (-1,4%), en Belgique et en Estonie (-1,1% chacun), ainsi qu’en Lituanie et en Slovaquie (-1,0% chacun).

Variations annuelles

En novembre 2008, par rapport à novembre 2007, le secteur de l’«alimentation, boissons, tabac» a baissé de 1,3% dans la zone euro et de 0,6% dans l’UE27. Le secteur non alimentaire a reculé de 1,5% dans la zone euro, mais a progressé de 0,1% dans l’UE27.

Parmi les États membres pour lesquels les données sont disponibles, les ventes du commerce de détail ont augmenté dans sept États membres, ont baissé dans onze et sont restées stables en Suède. Les plus fortes hausses ont été observées en Roumanie (+6,8%), en Pologne (+6,2%) et en Slovénie (+5,4%), et les baisses les plus importantes en Lettonie (-15,1%), en Estonie (-9,3%) et en Espagne (-7,8%).

 

Ces premières estimations sont publiées par Eurostat, l’Office statistique des Communautés européennes.

[ Les tableaux et graphiques sont disponibles en formats PDF et Word Processed ]

1. Basées sur des données corrigées des variations des jours ouvrables et des variations saisonnières.

Les séries, corrigées des variations saisonnières, pour la zone euro et l’UE, sont calculées en agrégeant les séries corrigées des jours ouvrables de chaque État membre et en effectuant un ajustement des effets saisonniers sur ces séries. Ainsi, les agrégats européens corrigés des variations saisonnières pour le total du commerce de détail sont basés directement sur les séries corrigées des jours ouvrables des États membres, et non sur une agrégation des indices corrigés des variations saisonnières provenant des États membres. Les taux de croissance, corrigés des variations saisonnières, de la zone euro et de l’UE peuvent différer des taux de croissance pondérés des États membres. Cette procédure implique également que le total du commerce de détail n’est pas basé directement sur les secteurs publiés (alimentaire, non alimentaire).

Concernant la méthodologie, voir les communiqués de presse 47/2000 du 12 avril 2000 et 33/2004 du 5 mars 2004. Pour les définitions des secteurs publiés, voir le communiqué de presse 103/2001 du 3 octobre 2001. Le commerce de détail hors magasin 52.6 (à l’exception des ventes par correspondance) et le commerce de détail de biens d’occasion en magasin 52.5 ne sont pas publiés comme secteurs séparés car ils ne sont pas exigés en tant que tels par le règlement STS. Ils sont cependant inclus dans les agrégats du commerce de détail «non alimentaire».

0.La zone euro (ZE15) comprenait 15 États membres jusqu’au 31 décembre 2008: la Belgique, l’Allemagne, l’Irlande, la Grèce, l’Espagne, la France, l’Italie, Chypre, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, l’Autriche, le Portugal, la Slovénie et la Finlande. Depuis le 1er janvier 2009, la zone euro (ZE16) inclut aussi la Slovaquie.

L’UE27 comprend la Belgique (BE), la Bulgarie (BG), la République tchèque (CZ), le Danemark (DK), l’Allemagne (DE), l’Estonie (EE), l’Irlande (IE), la Grèce (EL), l’Espagne (ES), la France (FR), l’Italie (IT), Chypre (CY), la Lettonie (LV), la Lituanie (LT), le Luxembourg (LU), la Hongrie (HU), Malte (MT), les Pays-Bas (NL), l’Autriche (AT), la Pologne (PL), le Portugal (PT), la Roumanie (RO), la Slovénie (SI), la Slovaquie (SK), la Finlande (FI), la Suède (SE) et le Royaume-Uni (UK).

Ainsi qu’il est mentionné dans le guide d’Eurostat concernant la diffusion des données à l’occasion d’un élargissement de l’UE ou de la zone euro, les séries de données agrégées qui sont commentées se réfèrent à la composition officielle de la zone euro du mois le plus récent pour lequel les données sont disponibles. Ainsi, dans les communiqués de presse comportant des données jusqu’au mois de décembre 2008, les commentaires porteront sur les séries ZE15, tandis que dans les communiqués incluant des données de janvier 2009 et plus, les commentaires porteront sur les séries ZE16.

3. Les données des mois précédents ont été révisées par rapport à celles publiées dans le communiqué de presse 170/2008 du 3 décembre 2008. Les données publiées pour octobre 2008 étaient de -0,8% dans la zone euro et de -0,3% dans l’UE27 en ce qui concerne les variations mensuelles et de -2,1% dans la zone euro et de -0,8% dans l’UE27 en ce qui concerne les variations annuelles.

 

Posted in Business | Etiquetado: | Leave a Comment »